dimanche 18 septembre 2016

La prophéties sur les nazaréens chez Jérémie

Nazaréen ne signifie pas qui vient de Nazareth, ou ceux du rejeton, mais est issu de la grécisation de l'hébreu notzerîm. Ce mot apparaît deux fois (dans sa forme plurielle) dans la Bible, chaque fois dans le Livre de Jérémie; il existe quelque fois sous forme verbale (Psaume 31, 24 et 34, 14; Proverbes 3, 21; 6, 20; 13, 3; 16, 17; 27, 18) avec le sens de garder, préserver et quelque fois au singulier comme dans le Livre de Job 7, 20 et 27, 18)
Le mot notzerîm signifie paradoxalement des assiégeants (ou attaquants) et des Sentinelles.

La première mention est en Jérémie 4, 16:
En ce temps-là, on dira à ce peuple et à Jérusalem: «II y a un vent embrasé sur les hauteurs dans le désert, venant dans la direction de la fille de mon peuple, mais ne servant ni à vanner ni à épurer le grain. 12 Un souffle violent m'arrive de là; maintenant je vais, moi aussi, prononcer l'arrêt contre eux. 13 Voici, il s'élance comme les nuages; ses chars ressemblent à l'ouragan, ses chevaux sont plus rapides que les aigles. Malheur à nous! Car nous sommes, saccagés. 14 Ô Jérusalem, lave ton coeur de toute perversité pour être sauvée: jusqu'à quand logeras-tu dans ton sein tes pensées criminelles? 15 Car une voix se fait entendre de Dan et annonce la calamité depuis la montagne d'Ephraïm. 16 «Faites-le savoir aux nations, allons, apprenez-le à Jérusalem, que des assiégeants (NOTZERÎM) arrivent d'un pays lointain et poussent des clameurs contre les villes de Juda!» 17 Comme les gardiens des champs, ils l'enserrent de tous côtés, parce qu'elle s'est révoltée contre moi, dit l'Éternel. 18 C'est ta conduite, ce sont tes actes qui t'ont valu cela; de là ton malheur, qui est si amer, car il t'atteint jusqu'au cœur.
Et la seconde est en Jérémie 31, 5:
1 Ainsi parle l'Eternel: "Il a obtenu grâce dans le désert, ce peuple échappé au glaive; va [prophète] rassurer Israël. 2 Dès les temps reculés, l'Eternel s'est montré à moi; oui [disait-il] je t'aime d'un amour impérissable, aussi t'ai-je attirée à moi avec bienveillance. 3 De nouveau je t'édifierai et tu seras bien édifiée, vierge d'Israël; de nouveau tu iras, parée de tes tambourins, te mêler aux danses joyeuses. 4 De nouveau tu planteras des vignes sur les coteaux de Samarie, et ce qu'auront planté les vignerons, ils en recueilleront le fruit. 5 Oui, il viendra un jour où les sentinelles (NOTZERIM) s'écrieront sur la montagne d'Ephraïm Debout! Montons à Sion vers l'Eternel, notre Dieu!" 6 En vérité, ainsi parle l'Eternel: "Eclatez en chants joyeux au sujet de Jacob, en cris d'allégresse au sujet de la première des nations; publiez à voix haute des louanges et dites: Assure, ô Seigneur, le salut de ton peuple, des derniers restes d'Israël! 7 Oui, je veux les ramener de la région du Nord, les rassembler des extrémités de la terre; l'aveugle même et le boiteux, la femme enceinte et l'accouchée se joindront à eux: en grande foule, ils reviendront ici. 8 Avec de [douces] larmes ils reviendront et de touchantes supplications; je les dirigerai, je les conduirai vers des sources abondantes, par une route unie, où ils ne pourront glisser; car je suis pour Israël un père, Ephraïm est mon premier-né." 9 Ecoutez la parole de l'Eternel, ô nations! Annoncez-la sur les plages lointaines, dites: "Celui qui disperse Israël saura le rallier, et il veille sur lui comme le pasteur sur son troupeau." 10 Car l'Eternel délivre Jacob et il le sauve de la main de plus fort que lui. 11 Ils viendront et entonneront des chants sur les hauteurs de Sion, ils accourront jouir des biens de l'Eternel, du blé, du vin et de l'huile, des produits du menu et du gros bétail; leur âme sera semblable à un jardin bien arrosé et ils seront désormais exempts de soucis. 12 Alors, la jeune fille prendra plaisir à la danse, adolescents et vieillards [se réjouiront] ensemble; je changerai leur deuil en allégresse et en consolation, et je ferai succéder la joie à leur tristesse. 13 Je rassasierai les prêtres de victimes grasses, et mon peuple sera comblé de mes biens, dit l'Eternel.
S'il n'y avait que Jérémie 31, 5, nous dirions que les notzerîm sont des Juifs, mais la mention des notzerîm en Jérémie 4, 16 comme ceux qui attaquent les Juifs rend cette interprétation peu probable. 

Cette prophétie ne peut donc concerner que les non-Juifs. En effet, les notzerîm en 4, 16 sont des ennemis des Juifs qui assiègent Jérusalem, le second passage montre que parmi ces non-Juifs, certains vont se rallier aux Juifs et dirons: Debout! Montons à Sion vers l'Éternel, notre Dieu. Cela veut dire qu'une partie des nations vont protéger les Juifs et Israël à la veille des temps messianiques, et vont rallier par groupes importants le Judaïsme, ces nazaréens sont probablement des chrétiens et des musulmans qui prendront conscience que le christianisme et l'islam sont des judaïsmes déformés, le premier par la philosophie grecque le second par le nationalisme tribal des Arabes... Les nazaréens seront donc ceux qui protègeront les Juifs à la veille des temps messianiques et qui rallieront les Juifs en Israël à ce moment-là... Ce sens peut évidemment être symbolique et peut aussi signifier qu'ils vont dépoussiérer leurs religions de la philosophie grecque et du tribalisme. 

L'islam et le christianisme sont comme une gangue qui recouvre de l'or; quand la gangue qui recouvre l'or sera enlevé, on comprendra que ces deux religions avaient comme but de nous amener à la Torah, à sa sagesse, à sa connaissance, à sa modération.

Rappelons que Jérémie est appelé le prophète des goyim ou des nations...

Amen


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire